Généalogie - Site officiel de la Ville d'Aiguillon, 47190, CC du Confluent, Pays de la Vallée du Lot, Lot et Garonne, Aquitaine, France, Europe

Ville d'Aiguillon, CC du Confluent, Pays de la Vall�e du Lot, Lot et Garonne, Aquitaine, France, Europe

Accèder au contenu

Europe > France > Aquitaine > Lot et Garonne > Communauté des communes du Confluent > Aiguillon

Recherche Avancée

Agenda

Illustration de « Médiathèque d'Aiguillon spectacle Adulte » 15/12/17 au 15/12/17 Médiathèque d'Aiguillon spectacle Adulte
"Et je danse, aussi"
Illustration de « Conférence débat proposée par l'INRAP et la Mairie » 15/12/17 au 15/12/17 Conférence débat proposée par l'INRAP et la Mairie
Présentation des découvertes de la surveillance archéologique des travaux de la place du 14 juillet Le vendredi 15 décembre à la salle des Fêtes.
Illustration de « Médiathèque d'Aiguillon » 20/12/17 au 20/12/17 Médiathèque d'Aiguillon
Partage d'un jour, Club de lecture ados. Tu es au collège, au lycée ? Tu aimes lire ? Tu cherches des idées de lectures ? Viens discuter à la médiathèque de tes lectures (BD, Romans, Mangas...)
Illustration de « Concert à l'église Saint Félix » 20/12/17 au 20/12/17 Concert à l'église Saint Félix
Mercredi 20 décembre à 20H30 par le Chœur de l'association "OPUS 81" Chants traditionnels
Vous êtes ici :  Accueil / Vie pratique - Formalités administratives / Généalogie
  • pdf

 

GENEALOGIE : NOS ANCÊTRES AIGUILLONNAIS

 

  

Les Naissances, Mariages et Décès dans les Paroisses de :

Saint Felix, Saint Côme, Sainte Radegonde, Gouts, Pelagat

(1593-1792)

  


Travail de recherches et dépouillements de Mmes CABANIS et De VILLENEUVE, Mrs. CHARPENTIER,GENARDMOULIE et MOUROS. 

 

 

 

Les registres paroissiaux :

 

Aiguillon comprenait, avant la Révolution de 1789, plusieurs paroisses : Saint Félix, Saint Come, Sainte Radegonde, Saint Vincent de Gouts.

Dans ces paroisses, les Prêtres, Curés ou Vicaires, étaient chargés conformément aux ordonnances de Villers-Cotterets (1539) et de Blois (1579) de tenir des registres paroissiaux sur lesquels étaient inscrits les actes de baptêmes et naissances, de mariages et de sépultures.

   

Ces registres paroissiaux sont conservés aux Archives Départementales à Agen.

  

 

Ce sont les actes de 1593 à 1792 pour les 5 paroisses, avec des périodes manquantes. Ils sont microfilmés et peuvent être consultés par les chercheurs, mais leur lecture est parfois difficile pour des profanes ou des généalogistes amateurs, curieux de connaître leurs ancêtres.

 

Ces manuscrits ont été écrits au fur et à mesure des déclarations de baptêmes, mariages ou décès, et il faut parfois beaucoup de temps pour retrouver un nom dans des milliers d’actes que contiennent ces registres vénérables écrits en vieux français et dans un état de conservation souvent aléatoire.

 

 

Un groupe bénévole d’Aiguillonnais s’est penché sur l’utilité qu’aurait un relevé systématique alphabétique permettant de retrouver les individus nés, mariés, ou décédés dans les paroisses qui sont à l’origine de notre Commune.

Des recueils
 ont été édités (de 1593 à 1792) et peuvent être consultés par le public aux Archives Départementales.

 

 

Consultation de notre base de données généalogique en ligne :

http://genealogie.ville-aiguillon.eu/

 

Principes du dépouillement :

Tous les noms propres (Famille, lieux-dits, parents, témoins) ont été reportés avec l’orthographe de l’époque. C’est ainsi, que pour le même personnage, on pourra trouver par exemple :

- Florence, Flourence, Florens 


Les différences d’orthographe proviennent parfois de la prononciation en occitan :

- Jutge et Juge - Bernus et Vernus “ ( V=B )

 

Les chercheurs éventuels trouveront là un sujet d’étude sur la modification, dans le temps, des noms de familles ou des lieux-dits, à une époque où la rigueur administrative de l’état civil s’appliquait beaucoup moins que de nos jours. Les sobriquets, parfois pittoresques, ont été respectés. Les lieux-dits ont gardé leurs formes originales.

 

Fiches de baptêmes :

Les parents connus sont indiqués. Parfois, seule la mère est connue. Dans la rubrique “Témoins”, les deux premiers sont en principe le parrain et la marraine.

Fiches de mariage :

Elles donnent les noms et prénoms des parents des époux. Une liste simplifiée des épouses, par ordre alphabétique, à été établie. La recherche des femmes mariées est ainsi facilitée.

 

Fiches de décès :

La mention d’épouse ou de veuvage est parfois indiquée.

 

Dates :

Elles sont présentées sous la forme suivante : année / mois / jour.
Par exemple : 1760 / 01 / 12 = 12 janvier 1760.
Quand les mois et jours sont inconnus ou illisibles, la date s’inscrit : 1758 / 00 /00

 

Signatures :

Elles sont indiquées par “o” pour oui, “n” pour non. Dans le doute pas de signe.

  

Âges :

Quand ils sont connus, ils ont été arrondis à l’entier. Par exemple, un enfant décédé à l’âge de 1 an (dans sa première année). Cette approximation est suffisante pour le calcul des moyennes d’âges, car ceux-ci étaient indiqués d’une façon assez imprécise. Les actes de naissance portent parfois une date rapprochée du décès. Dans ce cas, la fiche de décès n’a pas été établie. Tous les noms illisibles ont été remplacés par ?????, que l’on retrouve en fin de listes simplifiées.

 

Comment utiliser ces relevés ?

Avant de commencer vos recherches, nous vous conseillons de lire “Principes du dépouillement” qui vous permettront de comprendre plus rapidement certaines formes d’orthographe des noms, des lieux-dits, ou quelques abréviations employées.

Rechercher ensuite le patronyme sur la liste alphabétique.



Sont indiqués :

- Pour les baptêmes : nom-prénoms-date-père-mère.

- Pour les mariages : nom-prénom du conjoint et de la conjointe, date

- Pour les décès : nom-prénoms-sexe-date-âge-profession

- La rubrique “Observations” contient parfois des informations qui peuvent être intéressantes : compléments sur la qualité des personnages ou circonstances particulières de la naissance, du mariage ou du décès.

- Enfin, vous pourrez toujours obtenir aux Archives Départementales, Hôtel du Département, à Agen, la photocopie d’un acte (à partir d’un microfilm) en précisant la série de la collection, le nom du personnage recherché et la date de l’acte.

 

La base de données en ligne recense 14585 actes de Naissances et Baptêmes, 5708 actes de Mariages, 11760 actes de Sépultures, soit 37761 actes recensant 100000 patronymes 

 

 

Les registres d'Etat-Civil :

 

A partir de 1792, les paroisses de Saint Félix, Saint Come, Sainte Radegonde, Pélegat et Saint Vincent de Gouts vont constituer la commune d’Aiguillon.

 

La constitution votée le 14 septembre 1791 stipulait que :

Le pouvoir législatif établira pour tous les habitants, sans distinction, le mode par lequel les naissances, mariages et décès seront constatés, et il désignera les officiers publics qui recevront les actes.”

 

La loi du 20 septembre 1792, dernier jour de l’exercice de l’Assemblée Constituante, créa l’état Civil qui régit encore notre vie familiale.

 

Titre I

article 1 :

Les municipalités recevront et conserveront à l’avenir les actes destinés à constater les naissances, mariages et décès.

 

Titre VI

article 1 :

Dans la huitaine, le Maire ou un Officier Municipal sera tenu de se transporter avec le Secrétaire Greffier, aux Eglises paroissiales, presbytères et aux dépôts des registres existants entre les mains des curés et autres dépositaires.

article 2 :

Tous les registres tant anciens que nouveaux seront portés et déposés dans la maison commune.
Les paroisses de Saint Félix, Saint Come, Sainte Radegonde, Pélegat et Saint Vincent de Gouts devaient donc appliquer la loi.

Ces actes sont établis selon des règles plus précises, et au fur et à mesure des années, sont semblables à ceux rédigés actuellement. C’est ainsi que des renseignements complémentaires (et fort intéressants pour les chercheurs), y sont précisés : lieux-dits, origine, profession, signature, etc. ... De plus, ces actes sont d’une lecture plus facile.

  

 

Consultation et demandes de renseignements :

 

Les registres antérieurs à 1833 sont consultables aux Archives Départementales : 

Archives Départementales

Place de Verdun

47000 AGEN

Tel : 05.53.69.42.53

http://www.lot-et-garonne.fr/archives/

  

 

Les archives datant de 1833 à nos jours sont consultables à la mairie d'Aiguillon.

Mairie d'Aiguillon

Place du 14 Juillet

47190 AIGUILLON

Tel : 05.53.79.60.12

 

Nous pouvons vous renseigner en mairie pour des demandes spécifiques ou vous pouvez envoyer un courrier au service « Etat Civil » avec une enveloppe timbrée à votre adresse.