Lycee Stendhal - Site officiel de la Ville d'Aiguillon, 47190, CC du Confluent, Pays de la Vallée du Lot, Lot et Garonne, Aquitaine, France, Europe

Ville d'Aiguillon, CC du Confluent, Pays de la Vall�e du Lot, Lot et Garonne, Aquitaine, France, Europe

Accèder au contenu

Europe > France > Aquitaine > Lot et Garonne > Communauté des communes du Confluent > Aiguillon

Recherche Avancée

Agenda

Aucun évènement.

Vous êtes ici :  Accueil / La commune / Notre patrimoine / Lycee Stendhal
  • pdf

Lycée Stendhal, ancien château ducal d'Aiguillon

(situé place du 14 juillet)

 

Ancien castrum situé sur le rebord de la moyenne terrasse de la rive

droite de la Garonne, mentionné en 1316 en possession des seigneurs

du Fossat.

 

 

Résidence aristocratique probablement remaniée durant la deuxième

moitié du 15ème ou au début du 16ème siècle selon un plan en L avec

aile en retour sur cour et tour d'escalier polygonale dans l'angle.

 

Une reconstruction du château se déroulera entre 1765 et 1783 pour

Emmanuel-Armand de Vignerod du Plessis de Richelieu, duc d'Aiguillon

et pair de France, ministre de Louis XV pendant le triumvirat. La première campagne de travaux, confiée à l'architecte André Mollié assisté par son

fils Pierre, a consisté à raccorder une aile neuve à l'ancien château côté

sud, réalisée entre 1765 et 1774. Le chantier est poursuivi par Charles

Le Roy, ingénieur des Ponts-et-Chaussées et architecte arrivé à Aiguillon

en 1771, qui réalise les plans d'ensemble et élabore un projet d'urbanisme

pour la ville.

 

 

La construction du corps de logis central et l'aménagement des abords du

château ont fait l'objet de la deuxième campagne, étalée de 1773 à 1777, ainsi

que la décoration intérieure, due essentiellement à Pierre Mollié. Bien que l'aile

nord n'ait jamais été édifiée, la troisième campagne de travaux débute en 1778

par la construction du pavillon de la comédie, achevé en 1780, dans le

prolongement de l'aile sud, en symétrie avec les communs qui n'ont pas été

terminés.

 

 

La château, devenu bien national sous la Révolution, est loué par la commune

en 1797, puis acheté en 1852 afin d'être transformé en magasin des tabacs. La

destruction des derniers vestiges médiévaux aura lieu en 1834. Les pavillons,

grilles et portails en ferronnerie seront vendus à des particuliers au 19ème

siècle. La restauration entre 1964 et 1966 est conduite par l'architecte des

bâtiments de France Jean Payen et les locaux seront affectés au lycée

Stendhal, inauguré en octobre 1966.

Lycée Stendhal, ancien château des ducs
Lycée Stendhal, ancien château des ducs
Façade du lycée
Façade du lycée